Nouvelles

  • Malgré plusieurs semaines d’excellente collaboration, la ville de Lausanne, le canton de Vaud et l’Union Cycliste Internationale (UCI) ont conjointement décidé l’annulation du UCI Urban Cycling Festival initialement prévu les 3, 4 et 5 juin prochains pour des raisons logistiques liées au changement du site initialement prévu. La ville de Lausanne, le canton de Vaud et l’UCI regrettent cette annulation et réfléchissent déjà à d’autres projets de promotion du cyclisme dans la Capitale Olympique dans les mois à venir.

N°3 – Avril 2016

Page 2

  • Pirates: portrait de Daniel Von Gunten
  • Ici Radio Pirate!

 

Page 3

  • Les 100 ans du Sacré-Coeur
  • SDIO: la Mosaïque de Pâques en vrai

Page 4

  • Une équipe d’athlètes réfugiés aux JO de rio
  • Ping-pong diplomatique

 

Page 5

  • 20 Km de Lausanne: deux jours de fête!
 
jdo_2016_no3_couv

Page 6

  • Philatélie: les timbres au rythme olympique
  • Cartophilie: rendez-vous aux Cèdres
  • A l’écoute de nos paroisses
  • Christ Church

 

Page 7

  • Les programmes de la Maison de Quartier et du CPO
  • Le Caitaine Fracasse débarque à Ouchy
  • Bourse de l’Aquarium Clube de Lausanne: la passion des poissons

 

Page 8

  • Mémento
  • La Kermesse à la paroisse de Sainte-Thérèse
 

Archives:

Histoire du journal

JO_1937

En 1931

Le Journal d’Ouchy a été fondé en 1931 par le Dr Francis-Marius Messerli, qui en était alors le principal, sinon le seul rédacteur.

Messerli

Ses manuscrits, écriture de médecin oblige, étaient autant de morceaux de bravoure pour les typographes chargés de composer le journal – au plomb bien entendu.

 

JO_1951

En 1951

Pour son vingtième anniversaire, il change de présentation et relate son histoire, que nous reprenons ici in extenso :

Il atteint sa majorité. Il y a déjà vingt ans qu’il paraît. Sa caractéristique fut toujours d’être apolitique, de paraître quand bon lui semble et d’être distribué gratuitement; sans doute est-il le seul journal lausannois de cette espèce.

Au début, il y a vingt ans, il paraissait timidement sur deux pages une ou deux fois par an, à l’occasion d’une manifestation d’Ouchy, pour annoncer quelque festivité… Puis ce fut en moyenne trois fois par an sur quatre pages jusqu’à la dernière guerre, alors que, par suite des restrictions, le Journal d’Ouchy ne fit de temps en temps qu’une apparition symbolique. Dès l’après-guerre, il a repris une magnifique vitalité avec quatre numéros l’an, dont le premier, dans la règle, distribué uniquement à Ouchy et Sous-Gare et les suivants répartis dans tout le centre de la ville de Lausanne à raison de 20’000 exemplaires. Cette tradition sera observée à nouveau cette année; ce premier numéro de printemps, comportant 5000 exemplaires, est destiné aux boîtes aux lettres du «village» et de ses faubourgs immédiats, tandis que les trois autres numéros dont le tirage à 20’000 exemplaires est prévu en mai, juillet et début septembre, seront aussi généreusement distribués à Lausanne pour renseigner les citoyens de cette cité sur les manifestations se déroulant dans le quartier du port.

Parution et distribution sont assurées gratuitement grâce à l’appui bienveillant et généreux de nos annonceurs que nous remercions ici bien sincèrement, tout comme nous exprimons aussi notre gratitude à la Confrérie des Pirates et à la Société de développement d’Ouchy pour leur précieux parrainage, pour leurs conseils et pour avoir d’une main sûre guidé les premiers pas de notre journal, qui atteint maintenant sa majorité. Vingt ans, un bel âge ! C’est alors qu’on est apte au service pour la Patrie ! Notre seul désir est de servir Ouchy, de contribuer à sa prospérité !

JO_1981

En 1981

Pour son demi-siècle d’existence, le Journal d’Ouchy change à nouveau son look et se raconte ainsi :

Le Journal d’Ouchy est cinquantenaire ! Bien avant les «24 Cité», «Lausanne-Informations» ou autres «Lausanne-Cité», il était distribué dans les boîtes à lettres de la ville, ceci gratuitement grâce à l’apport financier des annonceurs. Aujourd’hui, pour ce jubilé, nous nous devons de retracer son évolution durant ces trente dernières années: La formule de 1951 changea dès 1955, année où il parut cinq fois et où ses 15’000 exemplaires n’étaient distribués plus que Sous-Gare et Centre Ville. Il comporta quatre pages jusqu’en 1970, période où la demande de publicité fut telle que le passage à six pages fut entrepris.

Depuis décembre 1973, malgré la récession, le Journal d’Ouchy augmenta sa pagination à huit, et son tirage de 1000 exemplaires, puis 1000 encore en mai 1975, et 1000 enfin en mars 1976 pour arriver à 18’000 exemplaires, chiffre toujours actuel. Nous nous devions également de lui faire changer de visage çar le style et le graphisme de 1951 ont mal vieilli, surtout ces dernières années avec l’avènement de l’offset. C’est d’ailleurs avec ce procédé que l’impression de ce numéro a été réalisée, ce qui permettra à l’avenir l’insertion plus fréquente de photographies noir/blanc, et l’ajout d’une couleur: bleu couleur lac, bien sûr.

Dès 1982, tirage de 20’000 exemplaires, six parutions par année, sept dès 1988, puis huit dès 1991.

JO_1992

En 1992

En 1992, pour les 60 ans de la «Vaudoise», le Journal d’Ouchy change encore de visage et s’imprime, luxe suprême, en quadrichromie pour les pages 1, 4-5 et 8, tandis que les pages 2-3 et 6-7 restent en noir et bleu. Il passe à neuf parutions cette année-là, avec un numéro «Spécial 1er août».

C’est d’ailleurs encore la formule actuelle: neuf numéros par année, tirés à 21’000 exemplaires, distribués sur le tiers sud-lausannois (de l’entrée de Pully à la Bourdonnette, et du lac jusque sous Saint-François), et envoyés par courrier aux membres des sociétés qui en font la demande et nous confient leur fichier.

jo_2015_no6_couv

Et aujourd’hui

Malgré ses plus de 80 ans, nous espérons que votre journal se fera longtemps encore l’écho de la vie oscherine, grâce à la complicité des acteurs mêmes de cette vie. Leur imagination pour renouveler l’intérêt et l’attachement des citoyens n’a d’égale que les moyens mis en œuvre pour que les amoureux d’Ouchy le restent. Un grand merci à tous! Les annonceurs du Journal d’Ouchy, qui pour certains le sont depuis des décennies, permettent à chacun de le recevoir gratuitement, désormais onze fois par année: qu’ils en soient ici chaleureusement remerciés aussi!

Cette «Feuille des avis officiels» de la Commune libre et indépendante d’Ouchy, de la Confrérie des Pirates d’Ouchy, des sociétés de développement d’Ouchy, du Sud-ouest, Association Sous-gare, s’ouvre à toutes les sociétés ou groupements tels que le Sauvetage, la Nana, la Société nautique d’Ouchy et ses clubs fédérés, les paroisses, les musées, et d’autres, qui l’utilisent pour annoncer leurs manifestations ou en faire le compte-rendu.

N’hésitez pas à y apporter votre part de la vie oscherine, ce qui fait vivre Ouchy fait aussi vivre son journal!

Annonces

Fiche technique

Tirage
21000 exemplaires
19650 ex. (tiers sud de la ville)
1350 ex. par expédition
Abonnement
Fr. 20.-
Parutions
9 fois par année
Format
32 x 47 cm
Mirroir
19 x 42 cm

Tarifs par parution sans TVA

7-9 parutions
page 1
page 2 à 8
Fr. -.89 *
Fr. -.59 *
1 parutions
page 1
page 2 à 8
Fr. 1.40 *
Fr. -.93 *
* prix par mm, par colonne
Supplément
noir + 1 couleur
quadrichromie
Fr. 58.-
Fr. 168.- (minimum 80 cm2)

Modes de paiement

Après chaque parution
5% à 10 jours, net à 30 jours
Globalement pour l'année
10% à la signature du contrat

les frais de composition sont facturés selon le travail

Contact

Administration

EDITIONS ET REGIE PUBLICITAIRE, AdVantage SA
Ch. du Closel 5
1020 Renens
Tél. 021 525 48 73
pub@advantagesa.ch

Rédactionnel et publicité

Rédactionnel: journal.ouchy@advantagesa.ch
Publicité: pub@advantagesa.ch

Distribution

Tirage: 21000 ex.
19650 ex. dans le tiers sud de la ville de Lausanne,
1350 ex. par expédition

Abonnement

abo@advantagesa.ch
Possibilité de recevoir le journal par courrier pour Fr. 20.– par an.

Paiement à

BCV Lausanne, IBAN CH87 0076 7000 C536 9880 3